06 03 18 04 80 contact@collegeyoga.fr

Séminaire

mandala pierre yoga

 

 Yoga, plénitude de l’Être…

Sur les chemins de l’advaita vedanta.

L’Un, sans bouger, est plus rapide que la pensée : les dieux ne l’ont pas atteint quand il s’élançait devant eux. Immobile, il dépasse les autres qui courent. (…)

Il se meut, il ne se meut pas, il est au loin et il est près. Il est au dedans de tout ce qui est, et de tout ce qui est il est au dehors. 

Îśâ Upanishad 4-5

 

Advaita – « non-dualité » ou « a-dualité » : pour beaucoup d’entre nous, ce petit mot mystérieux parait symboliser le monde de l’Inde, un monde séduisant mais quelque peu insaisissable. Sa tournure négative (« non-… ») ne devrait pas masquer qu’il exprime, en creux, une recherche et une expérience de plénitude. Mais une plénitude qui se laisse découvrir à travers un passage étroit, au prix d’une initiation ou d’une naissance.

 Dans un havre de paix, à Saint Antoine l’Abbaye,

offrez-vous une semaine de yoga pour vous ressourcer.

Le matin, une pratique de trois heures guidée par Evelyne Sanier-Torre, avec postures, prânâyâma (respirations subtiles), méditation et contemplation. Explorez le yoga comme chemin de plénitude, de plénitude de l’Etre, en approfondissant l’expérience mise en lumière par ces paroles essentielles de Ramana Maharshi :

« En vérité, la pure Conscience est indivisible, elle est sans partie. 

Elle n’a ni forme, ni aspect, ni intérieur, ni extérieur. 

La pure Conscience, laquelle est le coeur, inclut tout, 

et rien ne lui est extérieur et rien n’est séparé d’elle. 

C ‘est la Vérité ultime.”

L’après-midi, laissez-vous guider sur les voies de l’advaita vedanta avec Jacques Scheuer,sj. « Ce sont d’abord les Upanishads qui se fraient un chemin vers cette exigence et cette plénitude. Nous y surprendrons les conversations de sages qui, pour eux-mêmes et leurs élèves, ouvrent des voies nouvelles. Par la parole et plus encore par le silence, ils ont l’intuition d’une clé qui donne accès au Vrai du vrai, au Réel du réel. Découverte bouleversante d’un Unique, de l’« Un sans second ».

Cette lumière aveuglante semble d’abord reléguer toutes choses dans l’ombre, dans l’illusion. Mais c’est aussi cet Unique (le « Soi », l’Ultime) qui éclaire et donne sens. C’est que rien, en vérité, ne Lui est extérieur. Et Il est source de toute joie (ânanda).

À travers les siècles, les intuitions des Upanishads vont féconder et transfigurer la vision indienne du monde. Śankara, Râmanuja et Cie : de grands penseurs – qui sont aussi de grands méditants – vont déployer cette vision de l’Un dans le multiple, du multiple dans l’Un. Nous nous mettrons à l’écoute de leurs enseignements et de leurs poèmes.

 Quand on se libère des différenciations accumulées,

l’état de bonheur est une allégresse

comparable à la mise à terre d’un fardeau ;

l’apparition de la Lumière est l’acquisition d’un trésor oublié :

le domaine de l’universelle non-dualité.

Abhinavagupta

C’est à la rencontre avec cette pratique et ce système de pensée offrant un éclairage à la fois profond et enrichissant sur notre  pratique de yoga, notre cheminement spirituel et notre vie que nous vous convions du 25 au 30 avril 2022 à l’Arche de Saint Antoine l’Abbaye.

Pour vous inscrire : contact@collegeyoga.fr

Share This