06 03 18 04 80 contact@collegeyoga.fr

Mes Maîtres

Gratitude

 

Je m’incline devant mon maître,

Je m’incline devant tous les maîtres,

Je m’incline devant le Maître Suprême.”

Hymnes du Rig-Véda

 

Le Maître spirituel n’est jamais là pour imposer mais pour libérer, nous libérer du carcan de notre égo. La relation Maître – disciple est une relation de confiance, d’intégrité et d’amour. Le Maître ne transmet pas une technique, il montre le chemin pour vivre “l’Êtreté” pour atteindre l’Essentiel et tel que nous l’a légué Gérard Blitz dans un de ses derniers messages : “Grandissez par vous-même. Le rôle de l’enseignant n’est pas de s’affirmer, mais de donner les moyens puis, pas à pas , progressivement, de disparaître.”

 

Sri Tirumalai Krishnamacharya fut le Maître de ses enfants Sri T.K.V. Desikachar et Sri T.K. Sribhashyam, de son beau frère Sri B.K.S. Iyengar, mais aussi de Sri K. Pattabhi Jois, et même d’un européen, fait rarissime à cette époque, Gérard Blitz. Ses disciples devinrent eux-mêmes des Maîtres, des âchârya, qui ont guidé avec une bienveillance aiguisée des milliers de disciples en Inde et en Europe et dans le monde entier.

 

Les vrais Maîtres spirituels sont des mystiques, des personnes qui ont une connaissance expérimentale du divin. Ils n’ont pas besoin de parler, ni de faire des choses extraordinaires, il suffit qu’ils existent et soient ce qu’ils sont.

J’ai eu la grande chance de commencer le yoga à 16 ans et après avoir été diplômée d’une formation de Yoga auprès d’Eva Ruchpaul, de suivre l’enseignement de Gérard Blitz sur les Yoga-Sutra, puis de T.K. Sribhashyam sur le Prânâyâma et la Bhakti.

C’est portée par un sentiment profond de gratitude que je continue à transmettre le yoga, dans toute sa profondeur. Que ce soit par l’approche posturale, par le souffle et le prânâyâma, par l’étude des textes et en particulier des yoga sutra, l’enseignement du yoga est spirituel. Après avoir tant reçu de mes Maîtres, de la Vie, il m’est apparu essentiel, primordial de participer, en toute humilité, tel un maillon de cette chaîne ininterrompue, à la transmission de cette tradition millénaire qu’est le yoga, discipline, aux multiples chemins, si bien définie par Sri T. Krishnamacharya : “ La pratique du yoga comprend le corps, l’esprit et l’âme. Elle porte toujours ses fruits et donne à ceux qui l’exercent ce qu’ils cherchent.”
La joie est au coeur de toute spiritualité, et laissons-nous guider par ces paroles de Gérard Blitz :
“N’entrez pas dans le rôle de professeur de yoga. Soyez simple et chaleureux. Soyez vrai. La pratique du yoga conduit à un sentiment de joie.Laissez-la se manifester chez vos élèves. Partagez-là avec eux.“

Merci Sribhashyam, merci pour votre enseignement, votre confiance, votre bienveillance et votre présence… Sribhashyam vous êtes passé du visible à l’invisible. Votre enseignement est vivant, il résonne en moi, en nous, il est et sera encore et toujours notre lumière pour nous guider. Lors de ce dernier séminaire à l’Ascension 2017 que vous nous avez offert dans le cadre du Collège National de Yoga, sur le Dhyâna yoga, comme voie vers la Bhakti, alors que vous étiez déjà très malade, votre enseignement ne fut que Lumière et Amour. On ne réalise pas Dieu, on le perçoit.
C’est une relation invisible et libre de tout dogme religieux. Une relation de confiance et d’amour avec ce Dieu apophatique, ce Brahman, cette Lumière Absolue qui réchauffe les coeurs et nous ouvre à la Foi, à la Joie imprenable, à la Vie au delà du visible et du temporel. En vous appuyant sur le Chant 12 de la Bhagavad Gîtâ, vous nous avez guidés sur la voie dévotionnelle, où se développe cette relation où l’égo s’efface tel que nous le propose le chant du Bienheureux Seigneur : “Ceux qui, unifiés, absorbant en Moi leur esprit, M’adorent constamment, et qui possèdent une foi extrême, ceux-là sont à mes yeux, les yogis les plus accomplis.” Chant XII verset 2.
Vous êtes vivant et je garde dans mon coeur, en toute humilité, votre dernier message comme un héritage sacré : “Encore une fois, j’apprécie sincèrement tout l’effort que vous faites pour cultiver et développer la dévotion chez vos élèves. Continuez, s’il vous plaît. Que Dieu vous bénisse.” Sribhashyam.
C’est dans votre confiance et dans la gratitude que je ressens pour tout ce que j’ai reçu, que je puise l’énergie nécessaire à la transmission du yoga et la bhakti tel que vous me l’avez demandé et cela me remplit de joie à chaque instant de ma vie.

Share This