QUEL YOGA ?

Le Collège National de Yoga

Le Collège National de Yoga s’adresse à tous. Chaque séance est unique et respectueuse du corps de chacun, à l’écoute du « corps du jour ». Un bon enseignant soit s’adapter à l’instant présent pour mieux conduire les participants à l’état de Yoga.

Le yoga n’est pas une technique, c’est un art, un art d’Être, dans le présent, dans la plénitude de la vie.

Evelyne Sanier-Torre, quelles sont les personnes qui suivent vos cours ?

Des femmes, des hommes, de 16 à 80 ans, des sportifs, des femmes enceintes, des jeunes mamans… Des personnes diverses, de tous horizons, certaines soumises à des stress professionnels, familiaux, à des rythmes de vie effrénés, d’autres aspirant à un équilibre de vie, un bien-être tant physique que psychique, d’autres encore cherchant une réponse à leurs questionnements spirituels, un chemin de vie…

Le point commun de toutes ces personnes est l’envie de pratiquer une discipline corporelle, adaptée à leurs besoins, à leur âge et à leur corps et répondant à leurs attentes..

Quelles sont leurs attentes ?

Un public large, avec des attentes variées : Certains sont motivés par un ou deux cours par semaine, d’autres s’engagent dans un approfondissement personnel, en assistant à des cours de trois heures, à des séminaires de deux jours sur un thème spécifique, ou à des séminaires résidentiels de 5 jours. 

Et bien sûr, un grand nombre suivent la formation professionnelle d’enseignant afin de transmettre plus tard le yoga dispensé au sein du Collège National de Yoga. Et bien sûr, il y a tous ceux qui enseignent déjà et suivent les cours comme post-formation continue.

.

Quelle est la spécificité de vos cours ?

Le yoga que j’enseigne est adapté à chacun et à chaque situation.

Chaque cours est unique et personnalisé.

Je structure chaque cours en fonction de plusieurs paramètres : l’heure de la journée, le climat, et bien sûr, les besoins spécifiques de chaque participant, avec des conseils individualisés à chacun.
Concrètement, lors d’un cours où sont présents une danseuse et quelqu’un qui aurait eu un accident de la hanche, je proposerai des variantes pour chaque posture afin que toute personne puisse les réaliser selon ses capacités et son « corps du jour ».

A